Laure Josnin

En 1998, Laure prépare un mémoire sur les adaptations du roman au théâtre et au cinéma, à la faculté de Nantes, ses recherches ne font qu’aviver son désir de donner corps aux textes, elle laisse alors ses études universitaires pour intégrer l’école d’art dramatique de la comédie de St Etienne, là, elle redécouvre avec joie la poésie, comme une matière vivante, elle rencontre plusieurs artistes avec qui elle collaborera dans sa vie professionnelle dont le metteur en scène Daniel Girard, l’auteur Roland Fichet, les comédiens Fabrice Gaillard et Béatrice Courtois.

Les premiers rôles de comédienne qu’on lui confie, sont souvent centraux mais très intériorisés. Sa rencontre et collaboration avec le metteur en scène Daniel Girard lui permettent d’assumer et de radicaliser un jeu qui passe par l’acte avant la parole, où la parole n’arrive qu’en dernière nécessité, à la surface d’un vécu et d’un imaginaire. C’est cette parole qu’elle tente de faire surgir aujourd’hui dans son écriture.

 

Au théâtre elle a joué entre autre sous la direction de Daniel Girard, Dominique Pitoiset, Stéphane Boucherie, Béatrice Courtois.

 

Comme pédagogue, elle intervient sur des ateliers d’écriture et jeu en collège et lycée dans la région lilloise, au théâtre du Grand Bleu à Lille, dernièrement au conservatoire de Douai pour un stage intitulé  » engagement et liberté « . Elle est membre du LAMA, Laboratoire Auteur Metteur en Scène Acteur, dirigé par l’auteur Roland Fichet.

 

Elle est interprète dans des films de Jean-Claude Brisseau, Alice Winocour, Lucas Belvaux, Arnaud Desplechin, Florence Sobiesky, Hervé Hadmar, dans l’épisode  » Albert Major parlait trop  » de la série télévisée des Petits Meurtres d’Agatha Christie.

 

Elle a écrit plusieurs petites formes pour le jeune public, dont des adaptations de nouvelles d’Oscar Wilde, mais aussi un spectacle d’une demi-heure : La Visite du théâtre , qui s’adresse d’abord aux plus petits pour leur donner envie d’entrer dans le lieu du théâtre, et de devenir des spectateurs- acteurs. Pour un public de plus de 16 ans, elle a écrit la pièce Vertige, dont une mise en espace a été réalisée par Béatrice Courtois avec le comédien Fabrice Gaillard et Laure Josnin, elle même, elle a créé aussi la performance (Vertige) , dans laquelle elle joue seule et qui se joue en dehors des salles de spectacles, pour rencontrer le public dans un endroit inattendu et plus secret, pour retrouver le désir et la nécessité de raconter et de s’échapper du cadre.